Mithé Espelt

Miroir mural vers 1955

modèle « Rayons Or »
terre estampée, pigment ocre et or
ø 26 cm

Réf. 1M A/CSC

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on email
Share on print

Réalisés dans les années 50, les bijoux de Mithé Espelt présentés sur ce site peuvent présenter d’infimes marques liées à leur âge. Ils sont tous en état impeccable. Les cordons des colliers et des bracelets ont tous été remplacés à l’identique. Une ultime vérification sera effectuée avant l’expédition.

All of the jewellery presented here comes with a certificate of authenticity établi par Antoine Candau. Auteur de la monographie, il a été dument habilité à ces fins par Mithé Espelt avant sa disparition et travaille en étroite liaison avec Marion de Crécy, la fille de l’artiste.

Nous livrons contre signature dans le monde entier dans des colis appropriés. Nous sommes heureux d’offrir les frais de transport mais tenons à rappeler que tous les frais relatifs au dédouanement et les taxes afférentes resteront à la charge de nos clients. En cas d’avarie subie par le colis, nous assurons soit son remplacement, soit son remboursement.

COLLECTOR SQUARE

 
Le département Art & Collection de l’iconique enseigne du luxe parisien organise régulièrement des événements autour de l’œuvre de Mithé Espelt et propose en permanence une époustouflante sélection
(accès direct ici par simple clic) de miroirs, de coffrets, et des somptueux bijoux de terre et d’or de l’artiste.
Tous les objets étant expertisés en amont par Antoine Candau.
 
Paris Rive Gauche – 36 boulevard Raspail – 75007 PARIS
et 24/7 online – www.collectorsquare.com
@collectorsquare
+33(0)146 34 35 31

STORE

Ouverture en ligne Janvier 2022

La boutique du site offrira prochainement aux amateurs une sélection régulièrement mise à jour de pièces exceptionnelles munies de leurs certificats d’authenticité, provenant de la collection d’Antoine Candau,
auteur de la monographie et expert de l’œuvre de Mithé Espelt.

Certificats d’authenticité

L’explosion du marché des œuvres de Mithé Espelt, dont les œuvres -rappelons le- ne sont jamais signées, risquant d’entrainer une forme de confusion, il nous semble maintenant temps d’inciter les revendeurs et les amateurs à solliciter la délivrance de certificats d’authenticité.

Ils sont délivrés par Antoine Candau, spécialiste du travail de l’artiste et auteur de la monographie « Le Luxe Discret du Quotidien », dûment habilité à ces fins par Mithé Espelt de son vivant. Il travaille en étroite collaboration avec Marion de Crécy, qui est non seulement la fille de l’artiste mais fut sa collaboratrice durant plus de vingt ans.

Les demandes de certificats pourront très prochainement être effectuées sur ce site. Nous y travaillons. Dans l’intervalle, les personnes intéressées peuvent nous contacter à l’adresse suivante :
contact@mithe-espelt.online. Nous leur indiquerons la procédure à suivre.

coming soon

we are still working…

Les conditions de délivrance des certificats d’authenticité sont adressées par courriel sur simple demande.

Mithé Espelt (1923–2020) is an outstanding French ceramicist who left behind a remarkable collection of jewelry, small mirrors and little treasure chests. She soon met with success but from early on, she fled the limelight and chose not to sign her creations. As a result, less discerning observers tended to attribute her work to François Lembo, Georges Jouve and even Denise Gatard.
In the early 1950s, Mithé set up a studio in Lunel, nestled between the plains of Camargue and picturesque Provence. There, she spent the next forty years nurturing an artistic project that echoed the contemporary mood. It was only when she met Antoine Candau that she agreed to reveal more about herself. He was, she said, “capable of looking beyond objects, beyond beauty…”. Together, they retraced her life and work in an inspiring monograph that reads like a gripping novel.

Antoine Candau is somewhat self-deprecating when he says that he searches for elusive pieces of art for customers who have ceased to exist. He has been a familiar figure on the art scene since the mid-1980s. He first established himself as a “talent spotter”, and a good one too, but later became more of a discreet “treasure hunter”. His finds, ranging from Middle Age marvels to contemporary design pieces, regularly ended up in the display cases of the world’s museums and art fairs, and he also ran galleries in Paris and London. But what is Antoine trying to tell us as he extols the sublime work of a 97-year-old artist who shared essential messages on happiness and the beauty in things? Is it really surprising that this art expert, renowned for unearthing budding talents, should cast new light an overlooked artist as he invites us to ponder on the workings of fame?

Les conditions de délivrance des certificats d’authenticité sont adressées par courriel sur simple demande.